Qui sommes-nous ?

Notre raison dêtre

La Fondation Biokonopia s’engage en faveur de la réhabilitation de la plante Cannabis Sativa L, par l’éducation et l’information, afin de faire évoluer les recherches sur son utilisation médicale. Ce projet repose sur un travail de déconstruction de préjugés, à travers des actions de sensibilisation, d’accompagnement et de témoignages d’une réalité souvent biaisée des acteurs du secteurs. Pour Karolina Willoqueaux, à l’initiative de la création de cette fondation inédite, il s’agit avant tout d’un projet pour soutenir une cause estimée être d’intérêt général, en lui consacrant un patrimoine financier, et en mobilisant des ressources au-delà de la simple activité économique.

Un soutien durable

La fondation biokonopia soutien sur le long terme toutes les personnes qui en ont le plus besoin. Il est important pour nous d’apporter le plus possible à toutes ces personnes. Soigner, faire avancer la médecine, c’est notre motivation.

Faire avancer les recherches sur le cannabis médicinal

A travers son engagement, la fondation souhaite faire prendre conscience, que le Cannabis Sativa L est un allié de poids offrant des possibilités de soigner de nombreuses maladies, physiques ou psychologiques. La Fondation s’est aussi par ailleurs rapprochée du chef adjoint biologiste Nicolas Donzé de l’Hôpital du Valais. Les avancées scientifiques sur le système endocannabinoïde montre que cette substance possède des vertus médicinales et ses propriétés sont de plus en plus reconnues dans le monde entier :

  • Propriétés antidouleurs, en particulier pour les douleurs chroniques persistantes.
  • Propriétés anti-spasmes, utiles en cas de sclérose en plaques voire d’épilepsie.
  • Propriétés anti-vomitives et anti nausées, pour les patients sous chimiothérapie, ou atteints d’un sida.
  • Stimulation de l’appétit, en cas de maigreur importante ou de cachexie chez les personnes âgées en long séjour, les patients atteints d’une maladie d’Alzheimer.
  • Amélioration du sommeil, traitement de l’asthme, amélioration d’un glaucome,
  • Peut aider contre la dépression.

Lutter contre les discriminations sur le Cannabis Légal

La Fondation désir lutter avec opiniâtreté contre les discriminations, stéréotypes et amalgames gravitants autour des acteurs du monde du Cannabis Légal. La perception sociale de la plante renvoie le plus souvent, inconsciemment, au caractère récréatif et illégal de celle-ci. A titre d’exemple, la plante renferme 113 composés actifs appelés cannabinoïdes. Le CBD, ou Cannabidiol, et le THC ou Tétrahydrocannabinol, les plus abondants en font partie. Toutefois, contrairement au THC, le CBD ne possède aucune propriété psychoactive et n’est donc pas psychotrope. Néanmoins, la simple évocation du cannabis suffit à générer une méfiance dans la conscience collective. Par conséquent, son potentiel thérapeutique se voit atténuer pour laisser place à des croyances limitantes, construites sur des décennies d’idées reçues et de désinformation. A cet égard, La Fondation Biokonopia souhaite restaurer avec objectivité, l’image de la plante à travers des actions de témoignages des acteurs du secteur : patients, utilisateurs, professionnels de la santé, spécialistes du secteur.

Un appel plus large à la tolérance

Conscient que les valeurs dont elle est imprégnée, la conduise à être un porte-étendard d’une société dans laquelle l’ouverture des esprits à la compréhension, l’emporte sur le sectarisme et la catégorisation, La Fondation Biokonopia se dresse également contre toutes formes de discriminations sociales. La discrimination est en général alimentée par des stéréotypes et des préjugés, conscients ou non, qui, en l’espèce, disqualifient ou stigmatisent des individus en raison de leur couleur, de leur apparence ou de leur appartenance, réelle ou présumée, à un groupe. Cet appel à la tolérance se place à l’encontre des discriminations directes, des discriminations indirectes et des discriminations systémiques afin de lutter contre la dépression.